A la une, Actualité

Borgou: Le couvert végétal de N’Dali renforcé de 300 jeunes plants.

0 151

La ville de N’Dali a accueilli 300 plants ce samedi 1er juin 2018 dans le cadre de la journée de l’arbre édition 2018.

 

C’est la 34ème fois que la journée nationale de l’Arbre est célébrée au Bénin depuis son institutionnalisation en 1985. « Arbre, économie verte, vie durable » c’est le thème de cette année.  N’Dali a été choisi pour abriter l’événement sur le plan départemental(Borgou).

Le cérémonial de mise en terre des plants a été conduit par le  préfet du Borgou Monsieur Djibril Mama Cissé qui a rappelé que l’arbre est d’une importance capitale. Il ira plus loin en disant que ‘’L’arbre représente pour l’environnement et la vie ce que représente le cœur pour l’appareil respiratoire’’ .

C’est justement pour cette raison que le maire de la commune de N’Dali, Monsieur Gaston Yorou, a pris l’engagement de bien entretenir les 300 plants dont 250 Mélina mis en terre dans la cour des bureaux d’arrondissement.  Les plants ont été mis en terre sous l’œil vigilant du commandant des eaux et forêts Théophile Sinadounwirou,  chef d’inspection forestière du Borgou à Parakou. Avant de lancer la journée nationale de l’arbre et la campagne de reboisement dans le Borgou, le préfet a aussi parlé de l’entretien pour éviter un sempiternel recommencement. C’est donc parti pour la campagne de reboisement 2018 qui va durer un mois. Que personne ne soit du reste !

Par la Rédaction(Fm Nonsina) 03/06/2018

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué *

Rejoignez-nous !

FM NONSINA

La Radio FM NONSINA est une radio privée non commerciale de type associative et communautaire. La ligne éditoriale de la Radio est restée la même depuis le départ ; il s’agit de : « Partager de manière interactive et participative, l’information entre les communautés de base, afin d’en assurer le développement et le bien-être social ».

Tél : +229 97272025 / 69414625
Mail : contact@fmnonsina.org
Siège : Bembéréké. Quartier Kpébéra, derrière les locaux des PTT